skip to Main Content

10 astuces pour mieux vivre l’énergie du Printemps

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

Mais que se passe-t’il en ce moment, vous vous sentez comme tout déboussolé? A la fois plein d’énergie et cependant fatigable à merci. Le Printemps fait pourtant son apparition, ça devrait aider, non?

Alors oui, d’accord, les jours rallongent avec l’arrivée du Printemps et votre envie de vivre à la Lumière aussi.

Petit chenapan que vous êtes de ne pas foutre un pied dehors l’Hiver!

Mais tout de même, il y a en vous comme un fond d’impatience, qui vous rend irritable.  Ces premières soirées fraîches devraient vous redonner cette énergie perdue pendant l’Hiver. Sauf qu’un rien vous bouffe la vie, et vous file mal à la tête. 

Et c’est normal.

À l’image de notre amie Planète, regardons la manière dont poussent les végétaux. Pendant l’Hiver, ils se tiennent en pleine Terre. Durant ce Slowly laps de temps, les plantes se reposent et emmagasinent chaleur et nourriture. Ce cycle a pour but de lutter contre le froid et le manque de lumière, et aussi préparer la prochaine germination et de nouveaux bourgeons. En Janvier, reposées et tranquilles, les racines s’activent à élaborer une sève gorgée de nutriments d’Hiver. Elle se veut dense et concentrée pour permettre aux végétaux de percer le sol et s’élever au ciel. La Sève est alors bourrée d’énergie. 

Sur le fond, pour nous, c’est la même. En début d’hiver, vous vous tapissez dans l’fond de votre maison, ensevelis sous les plaids et les chats, abreuvés de 25000 tisanes à la seconde. Les repas sont chauds, plus copieux et denses : avocats, bananes, fruits secs, pomme de terre, potiron et courge, hachis aux lentilles et autres chocolats de Noël. Fin Janvier, vous êtes généralement amorphes, las de manger. Vous attendez le retour de la Lumière avec hâte. Au fur et à mesure, vous sentez cette envie lancinante d’en finir avec la froidure. Puis, vient cet avènement des premiers soleils d’hiver grandissant, un chouille plus réchauffant et gratifiant pour l’œil.

Vous vous sentez revivre.

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

Une montée énergétique, à l’image de cette sève concentrée, vous assaille et grimpe dans votre corps. Et là, bim! Tout ce tumulte va encore une fois devoir être géré par le foie.

Et comme dirait l’autre : Foie encombré, foie en difficulté.  Le foie est un organe très impliqué dans la gestion émotionnelle. Abruti par cette montée énergétique, il commence à galérer sévère et se retrouve en surcharge de tri et de renouvellement à faire. Le moindre bruit vous pompe l’air. Vous avez envie de tarter la maîtresse. Le téléphone vous agresse. Programmer les vacances vous semble inextricable. Quant à Maman, qui appelle sans cesse pour le week-end de l’Ascension….

Comme vous avez évidemment mangé plus de légumes que de tartiflettes, on pourrait penser que ça aille. Mais voilà qu’arrive à grands pas premières graminées et autres rhinos de derrière les fagots. Le Printemps se transforme en fatigue, exaspération et perte de toute sociabilité.

Alors, alors, voici 10 astuces pour passer à l’action et reprendre le pouvoir.

  • Acceptez ce léger état de sur-excitabilité

Reconnaissez-le, vous êtes chiants. Vous vous sentez plus rapidement agacés que d’habitude. Vous criez fort, plus souvent. Vous vous sentez difficilement en phase avec le mot « calme » et « patient ». Vous attendez le week-end ardemment pour ne plus voir vos collègues, qui vous gonflent. Et une fois en famille, vous en prendriez un pour taper sur les autres.

Gardez à l’esprit que le foie bosse. Il n’y a rien de grave, il y a juste à comprendre. Ne vous jugez pas, mais admettez cet état de nervosité. N’essayer pas de rationaliser vos émotions, car ce sont juste des réactions. A partir de là, vous serez déjà plus enclin à mettre de la crème de cajou dans les épinards. Prendre conscience de son état d’être, c’est déjà le début d’un relâchement. Communiquer sur cet état est la continuité de l’apaisement. 

  • Éloignez-vous des personnes agaçantes

pour ne pas dire autre chose… 

Dans cette prérogative, isolez-vous des gens énergivores. Il n’y a pas de honte à éviter les situations à conflits, surtout si tout vous excède. Pourquoi se rendre dans des endroits ou rencontrer des personnes pour lesquels vous savez avoir besoin de patience pour arriver à les supporter? Dites non ou décommandez. Je sais que c’est parfois difficile au début de refuser, car vous vous sentez obligés de vous justifier ou d’inventer des chimères. Mais garder à l’esprit que plus vous vous expliquez, plus c’est compliqué. « Allo, ça vous dit de venir déjeuner dimanche? » « C’est gentil, mais NON, on ne pourra pas ». Point barre. Soyez gentils, mais fermes. C’est tout.

Evidemment, allez vers les personnes refuges, qui vous acceptent, vous connaissent bien. 

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

  • Isolez-vous pour vous retrouver

Pour aller plus loin, isolez-vous des autres pour prendre du temps pour vous. Allez marcher, soufflez, respirez. Retrouvez la Nature, qui pousse tout comme vous vers la Chaleur et le Soleil. Reposez-vous. Pratiquez une activité physique. Le sport aura pour vertu d’aider le foie à éliminer et canaliser votre excès de nervosité.

L’isolement ne veut pas dire exil ou claustration. C’est plutôt la recherche d’une quiétude simple. Le but est de créer une bulle de bien-être, où vous foutrez l’agacement à la porte.

  • Laissez entrer la Lumière

Dites-donc, là, j’en vois certains, qui n’ont pas bien envie de sortir. Ouvrez-les fenêtres et laissez filer les ondes plombantes de l’Hiver. Elles sont bien trop lourdes maintenant. Nous sommes des êtres de Lumière. Notre corps en a besoin pour accomplir son travail biologique, notamment dans son rapport au rythme circadien. Une étude a démontré que la lumière aurait une influence sur l’espérance de vie : sur un échantillon de 30000 personnes, on aurait constaté que les femmes qui ne s’exposent jamais à la lumière vivent deux fois moins longtemps que celles qui y vont. Certes, cette étude a été effectuée en Suède, où la luminosité est faible. Mais tout de même, cela permet de comprendre son importance.

Alors maintenant que vous avez passé tout votre hiver à couver, sortez. Et puis, je vous rappelle que dans les lieux sans lumière, tout moisit….

  • Faites un bon tri de Printemps

Me la faites pas à moi! C’est souvent à cette période, qu’on a envie de tout dinguer par la fenêtre, les bougies à la Cannelle avec. C’est le moment de lire le méthode KonMari et commencer à faire du tri. J’adore cette méthode pour se libérer des énergies négatives du surstockage de placards. L’appliquer à la lettre me semble parfois compliqué, surtout dans nos contrées. Cependant, c’est une parfaite source d’idées pour être objectif sur l’encombrement de son intérieur. Voici un lien vers la vidéo YT d’Eve Martel, une inspirante et douce québécoise que j’apprécie beaucouphttps://youtu.be/dqU-x2ROfrw. C’est le première vidéo de nombreuses suivantes sur l’application de la méthode.

Classez, triez, recyclez, donnez. Mettez vos housses de coussin à laver, les rideaux aussi. Dégagez l’inertie de l’Hiver. On le retrouvera avec joie l’année prochaine. Vous êtes dans une phase ou l’Energie vous brûle les doigts, alors mettez-la à profit. Le ménage et le tri sont de vrais exercices de Pleine conscience à l’état pur. Quand on s’affaire à ranger et faire propre, on est souvent dans l’instant présent. J’en veux pour preuve les copines, qui me disent que quand elles sont fâchées, elles font du repassage pour se calmer….

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

  • Chouchoutez vos plantes

Vos plantes ont vécu comme vous. Si vous n’avez pas de jardins, de garage ou de vérandas, elles ont hiberné avec vous. Les plantes, c’est la vie. Ce sont des sources d’énergies en hiver et ça fait du bien au moral. Si ça se trouve, elles ont même été décorées à Noël.

Mais là, elles ont besoin d’air frais et de lumière. Comme vous. Comme leurs copines dehors. Faites le tour du propriétaire. Retirez les feuilles mortes. Coupez les branches abîmées. Rempotez-les. C’est pile le moment. Donnez-leur un peu de nourriture. Comme l’activité précédente, le jardinage a pour vertu de se calmer et de prendre du temps tranquillement pour soi. 

  • Couchez-vous toujours aux même horaires

La montée énergétique, ça crève. Et malheureusement, on change d’heure et les fins de journée deviennent des tentations de veillée tardive. Sauf que rien ne change en vrai. Votre corps a besoin de se reposer aux mêmes heures et le sommeil surviendra sensiblement au même moment.

Alors je sais, vous n’avez pas envie d’aller vous coucher. Mais si vous commencez à fiche le bazar dans votre sommeil, c’est la chute vers la fatigue chronique. Continuez à vous rendre au lit aux mêmes heures et réservez les veillées pour les jours de repos.

  • Allégez vos assiettes et fractionnez les prises alimentaires

J’insiste encore sur le foie, qui travaille à dégrader les vieilleries, régénérer les tissus, et gérer tous types d’excédents. Alors aidez-le. Donnez plus d’aisance à vos capacités digestives et surtout moins de boulot.

La solution miracle est de manger moins par repas. Pas de panique, vous n’allez pas tomber par terre. Mangez des aliments simples et fractionnez vos prises alimentaires. Un fruit le matin à 11h, plutôt qu’après le repas, une collation à 17h, légumes en tout genre le soir. C’est d’autant moins de boulot pour votre organe chouchou doudou, qui prend soin de vous.

  • Mettez des légumes dans votre assiette

Oui, je sais, je vous pompe l’air avec mes légumes! Mais franchement, y’a pas 50 solutions. Je vous en parle en permanence et vous savez pertinemment que j’ai raison. Les légumes, bios ou de production paysanne, locaux et de saison, c’est une solution détox permanente assurée. Je vais pas rentrer dans l’histoire du glutathion, acide aminé activé par la vitamine C. Plutôt que de vous gaver de Klamath, activez donc votre métabolisme en mangeant des végétaux.

Apportez aussi des sels basiques comme le magnésium ou le calcium. La montée énergétique pousse les douleurs articulaires et les inflammations, et dans ce cas les minéraux sont vos amis. Les légumes doivent représentés la moitié de votre assiette, tous les jours.

Si vous manquez d’idée, je vous propose de lire le magazine alléchant et stimulant Esprit Veggie. Pourquoi je vous conseille un magazine de cuisine végéta*ienne? Et bien tout simplement, parce que je suis sûre que vous y trouverez du légumes à foison. Dans le dernier numéro, une recette de fleur de courgette à la ricotta végétale….. Yum yum! C’est un magazine vivant et coloré. Il est rempli de bonnes astuces, abordent le sujet de la végétarisation et de la végétalisation sans en faire des caisses assassines. Il y a aussi des sujets de fond en plus des recettes de cuisine. Belle parution.

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

  • Buvez pour favoriser l’élimination

C’est comme les légumes. Ce sont des gestes tellement simples pour tellement d’efficacité. Lâchez vos mugs et buvez de l’eau. Et si ça vous pompe l’air de boire, pensez que 2 gorgées par heure suffisent à vous abreuver et drainer. Le foie déstocke, alors il a besoin d’aide pour évacuer les déchets.

1.25 l d’eau par jour et s’il fait chaud ou que vous allez faire du sport, rajoutez en fonction de l’effort et de la transpiration constatée.

Le Printemps est une belle saison, car le sentiment de renaissance est hyper motivant. Cependant pour ne pas être victime de cette folle énergie, soyez à l’écoute de vos besoins et répondez-s’y.

J’ai évoqué ci-avant quelques pathologies que l’on voit fleurir à cette période, tant le passage est dynamisant.

Et je vous comprends parfaitement. Toutes mes poussées d’hyperthyroïdie ont eu lieu à cette période de l’année. Ça montait plus loin que le foie chez moi. Mais chez d’autres, il y a aussi l’insomnie, l’anxiété, les allergies, l’eczéma, les inflammations articulaires, les douleurs intestinales et j’en passe et des plus pénibles….

Passez à l’action avec tous les conseils ci-avant

Et si vous n’y arrivez pas, je peux vous aider. Toutes les informations par ici.

Bien à vous

Delphine

10 astuces pour mieux vivre l'énergie du Printemps

 

Cet article comporte 4 commentaires
  1. bonsoir Delphine

    merci pour ton article ,
    pour mon foie j’assure déjà depuis 2 semaines ça lui fait un bien fou et bien hâte d’avoir plus de légumes car ceux d’hiver ras le bol ……. lol

    bonne soirée bis

  2. Coucou Delphine,

    Oui une envie de tout démonter à la maison… J’ai déjà commencé, il y a deux semaines en vendant dans un vide grenier et donnant à diverses assos. Dure dure de se séparer de certaines choses (ah c’est foutu sentiment 😉 ) mais quel bien être ensuite!
    Vive le printemps, le soleil et toute cette belle énergie … Trop hâte.
    Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top